Beni : 4 personnes arrêtées pour disparition de 800 000 USD au poste frontalier de Kasindi-Lubiriha

Quatre personnes, dont un officier supérieur des FARDC, sont aux arrêts depuis quelques jours à l’auditorat militaire supérieur près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu, à Beni.

Selon des sources sécuritaires, ces personnes sont poursuivies dans le dossier de disparition d’une somme de 800 000 USD, passée en août dernier par la frontière de Kasindi-Lubiriha en territoire congolais.

Cet officier de l’armée est poursuivi pour avoir relâché le porteur de cet argent sans son audition et identification. La justice militaire l’accuse de violation des consignes et concussion.

Le responsable de la direction générale des recettes du Nord-Kivu à Kasindi-Lubiriha, un agent de l’office de Bonne gouvernance et de lutte contre la corruption et opérateur économique de Butembo sont également poursuivis dans cette affaire.

Le 9 août dernier, cette somme de 800 000 USD en liquide, en provenance du Kenya avait été saisie par les services de sécurité à la frontière de Kasindi-Lubiriha dans le territoire de Beni, disent ces sources sécuritaires. Mais dans des circonstances assez troubles, l’argent et son porteur ont disparu sans laisser des traces.

Aujourd’hui, la justice militaire cherche à comprendre l’origine et la destination de cet argent. Les enquêteurs n’écartent pas la piste de financement des ADF, actifs dans la région de Beni, estiment ces sources.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner