Nord-Kivu : violents affrontements à Pinga entre les combattants de Bwira et ceux de Guidon

La situation reste tendue et confuse dans la cité de Pinga, groupement Ihana, en secteur de Wanyanga, en territoire de Walikale (Nord-Kivu), à la suite des affrontements, toute la matinée de lundi 14 septembre entre les deux factions du NDC/Rénové. Selon des sources sécuritaires, des tirs ont cessé ce mardi 15 septembre, mais la situation n’est pas rassurante.

Les combattants de Bwira, ceux de Guidon mais aussi les FARDC sont tout proches, les uns des autres, ce qui justifie la psychose dans cette région.

Certaines sources indiquent que les FARDC seraient intervenues lors de cette attaque, alors que d’autres soutiennent que les militaires FARDC basés à Pinga seraient restés à l’écart face à l’attaque de Bwira contre Guidon.

Toute la population a fui en brousse pour certains et d’autres vers Kalembe, Kitchanga et ailleurs. Plusieurs personnes jointes dans la région par Radio Okapi, notamment certains notables, affirment que les militaires FARDC sont à Nkasa, les combattants de Guidon à Katanga et Kailenge, alors que les combattants de Bwira seraient vers Kalembe, dans la même région. Cette situation ne rassure pas la population, qui préfère rester en brousse, ajoutent ces sources.

Le bilan de ces nouveaux affrontements n’est pas encore connu, mais certaines personnes parlent d’un combattant de Bwira tué.
Aucune réaction n'a été enregistrée du côté de porte-parole militaire dans la région.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner