Beni : libération de 18 manifestants arrêtés lundi à Oicha

Dix-huit personnes, dont quinze mineurs parmi les trente et une personnes interpellées par la police lors des manifestations à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, ont été relaxées mercredi 16 septembre. Selon le commandant de la police dans ce territoire, colonel Jean-Pierre Wumbi, onze personnes sont toujours en garde à vue et seront transférées incessamment au parquet de grande instance de Beni. 

« A Oicha la situation est calme aujourd’hui. Tout est revenu à l’ordre et les activités ont repris et la police continue à faire des patrouilles dans la cité. Pour que la police puisse rétablir l’ordre, il y avait 31 personnes interpellées, il y a deux qui sont transférées à l’auditorat supérieur près la cour militaire opérationnelle, 18 personnes ont été relaxées dont 15 mineurs et au cachot ici il reste 11 personnes. Ces 11 personnes nous sommes en train de les verbaliser et nous allons les transférer au parquet pour troubles à l’ordre public et blessures parce qu’ils avaient blessé deux policiers », a expliqué le commandant de la police de Oicha. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner