Nord-Kivu : un réseau d’escrocs tracassent la population à Mulekera (ONG CRDH)

La Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) alerte les autorités et services de sécurité sur un réseau d’hommes qui s’identifieraient comme agents de renseignements et tracasseraient les civils dans plusieurs quartiers de la commune de Mulekera à Beni. Le chargé de monitoring de la CRDH à Beni, Elie Kiyonga, l’a annoncée lors d’un entretien accordé mercredi 16 septembre à Radio Okapi.  

Selon Elie Kiyonga, les victimes, enregistrées dans les cellules Kuka, Tamende Butsili et ailleurs, sont majoritairement des jeunes filles chez qui ces agents extorquent argent et autres biens de valeur.
« La CRDH est en train de s’insurger contre ce réseau d’escrocs qui se fait passer comme agents de renseignement de la commune de Mulekera, pour escroquer biens, téléphones et argent mais surtout (tracassent) des jeunes filles en leur posant des petites questions tendancieuses sur l’avortement criminel. C’est pour cela que la CRDH monte encore une fois au créneau pour dénoncer grandement ce fait. La CRDH demande aux services de sécurité de traquer tous ces délinquants. Et la CRDH demande également aux jeunes filles victimes de dénoncer auprès des autorités compétentes afin que ce réseau puisse être démantelé », a indiqué Me Elie Kiyonga.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner