Lualaba : l'inspecteur général des finances enquête sur la gestion des régies financières à Kolwezi

L'Inspecteur général des finances, Jules Alingete, est depuis lundi 21 septembre à Kolwezi, dans le Lualaba, pour l'encadrement des régies financières nationales. Dans un entretien accordé à Radio Okapi, il indique que lui et son équipe vont s’intéresser aussi bien aux fonds générés par les différents péages qu’aux dossiers des cartes d'entrée et de sortie au poste frontalier de Kasumbalesa.

« L’importance des régies financières en termes de mobilisation de recettes est plus grande au niveau (de l’ex-) Katanga de la province du Kongo-Central et à Kinshasa. Voilà pourquoi la mission qui a commencé à Kinshasa est étendue dans le Haut-Katanga et dans le Kongo- Central. Partout où l’Inspection générale des finances passe, c’est la même méthode de travail, la mobilisation de recettes, recherche de de la bonne gouvernance et chasse aux fossoyeurs des finances publiques », a déclaré Jules Alingete.

Sa mission, a-t-il indiqué, va s'intéresser aux fonds générés par les différents péages, qui devaient en principe être affectés à l'entretien des routes :

« Nous allons nous intéresser aux dossiers des cartes d'entrée et de sortie au poste frontalier de Kasumbalesa. Les finances et les biens publics sont un patrimoine commun, qui mérite d’être bien gérés. Lorsque vous avez des responsabilités pour gérer les biens communs, il faut toujours savoir que c’est pour la collectivité et vous devez le faire dans l’intérêt du développement national. Voilà le message permanent de l’Inspection générale des finances ».

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner