OCHA condamne des attaques contre les humanitaires dans l’est de la RDC

Deux attaques ont récemment touché des travailleurs humanitaires dans l’est du pays, causant la mort d’un humanitaire au Nord–Kivu et l’enlèvement de trois autres en Ituri. Le Coordonnateur humanitaire intérimaire d’OCHA, Diego Zorrilla, condamne fermement ces attaques contre les travailleurs humanitaires. Il rappelle les risques que prend ce personnel humanitaire et les contraintes d’accès liées au caractère volatile de la situation sécuritaire dans l’Est du pays. 

Selon le communiqué d’OCHA, la dernière victime est Mathieu Musharhamina Chengangu. Agé de 43 ans, cet homme a trouvé la mort le 16 septembre lors d’une attaque lancée par des hommes armés non identifiés du convoi humanitaire dans lequel il se trouvait. Il travaillait pour l’organisation non gouvernementale World Vision. Les membres du convoi venaient de terminer une distribution de vivres ayant couvert cinq mille ménages déplacés dans le territoire de Lubero, au Nord-Kivu. Un autre membre du personnel de World Vision, blessé par balle au cours de cette attaque, est actuellement hospitalisé.

Deux jours après cet incident, trois travailleurs humanitaires de l’organisation CARITAS ont été kidnappés, alors qu’ils étaient en mission pour la réparation d’un ouvrage hydraulique à 16 kilomètres de la ville de Bunia, dans la province de l’Ituri. Ils sont actuellement portés disparus. 

Le Coordonnateur humanitaire intérimaire en RDC se dit profondément consterné par tous ces actes de violence dirigés contre le personnel humanitaire, qui œuvre au quotidien pour sauver des vies.

Il demande en outre un accès rapide et sans entrave aux populations affectées par les situations de conflits à l’Est du pays. Il souhaite également que des investigations sur ces incidents soient menées et que les coupables appréhendés et jugés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner