Haut-Katanga : le président provincial de l'ordre des pharmaciens alerte sur la situation catastrophique dans le secteur

Le président provincial de l'ordre des pharmaciens du Haut Katanga, David Kawel, affirme que la situation dans ce secteur est catastrophique. Les médicaments sont vendus n’importe où et se retrouvent dans les mains inexpertes.  

Il l’a déclaré ce 25 septembre, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du pharmacien.  

Selon lui, la santé des malades est donc menacée. Pour redorer le blason de ce secteur, il plaide pour l’assainissement de ce secteur : 

« L’état des lieus de notre province dans le domaine pharmaceutique est catastrophique. Les médicaments se retrouvent dans les mains de n'importe qui, le circuit de distributions n'est pas respecté, les grossistes qui vendent en détail les médicaments, les malades eux même qui ne sont pas conscients de leur santé vont se procurer les médicaments n'importe où, exposés au soleil ».  

Il poursuit : 

« Nous avons donc décidé d’interpeller l’autorité provinciale pour que nous puissions réellement arriver à réguler ce secteur. L’organe régulateur de ce secteur c’est l’inspection de pharmacie et qu’en ce jour vous avez une inspection insuffisamment équipée », a déclaré le président provincial de l’ordre des pharmaciens. 

David Kawel précise par ailleurs que pour l’ancienne province du Katanga, il n’y a que six inspecteurs pour contrôler tous ces opérateurs économiques. 

« Nous allons demander à l’autorité provinciale que nous puissions assainir le milieu en commençant par affecter  les pharmaciens dans tout ce qui a comme zone de santé, pour que le contrôle soit efficace. La pharmacie est une science c'est un travail qui est réservé à l’expert pour la protection de nos malades. Tout ce qui a comme kiosque de la mort, les médicaments vendus au marché, vendus au soleil sans normes. Nous disons catégoriquement non et nous n’allons pas cautionner cette situation-là », a-t-il soutenu d’un ton ferme.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner