Delly Sessanga : « Si le système électoral n’est pas réformé, les congolais risquent de ne plus s’intéresser aux élections. »

Le groupe des 13 personnalités politiques et parlementaires ont finalisé leurs consultations sur la nécessite de la réforme du système électoral congolais. Ils ont à cet effet proposée 18 reformes et innovation de l’actuelle loi électorale.

Après avoir rencontré jeudi dernier le président de la République pour lui faire part de leur démarche, le G13 a déposé jeudi une proposition de loi portant modification de la loi électorale en vigueur.

Pour son porte-parole Delly Sessanga, il est plus que jamais urgent que des reformes du système électoral soient initiées dans le temps et d’une manière consensuelle afin de permettre au pays d’aller a des élections libres, transparentes et démocratiques en 2023.

Le porte-parole du G13, Delly Sessanga est l’invite de Grande Interview sur Radio Okapi. Il s’entretien ici avec Michel Kifinda Ngoy, suivez :

/sites/default/files/2020-09/26092020-p-f-grandeinterviewdellysessangareformeelectorale-00_web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner