Nord-Kivu : reprise d’activités à Pinga après accrochages entre l’armée et le milice NDC/Rénové

La cité de Pinga, environs 150 kilomètres de Goma en territoire de Walikale (Nord-Kivu), a connu une reprise timide d’activités socio-économique samedi 26 septembre, selon le fonctionnaire délégué du gouverneur sur place. Ces activités avaient été perturbées la veille par de violents affrontements, qui avaient encore opposé les FARDC aux combattants de NDC/Rénové de Guidon.

Les activités ont repris timidement samedi, notamment au marché à Pinga-Centre, selon certaines sources administratives et civiles locales.  

Cette reprise est intervenue après des tirs nourris d’armes lourdes et légères qui avaient été entendus vendredi dans les localités de Mukaka, Kailenge et Katanga pendant près de 2 heures. Le fonctionnaire délégué du gouverneur ainsi que d’autres sources sécuritaires affirment que les FARDC ont repoussé dans la brousse, aux alentours de Pinga, les éléments de Mwissa Guidon du NDC /Rénové qui avaient lancé cette attaque contre l’armée nationale.  

Selon lui, les trois quartiers de Pinga (Nkassa, Katanga et Boushimo) sont sous contrôle de l’armée nationale.  Pour l’instant, a-t-il poursuivi, aucun bilan des affrontements n’est disponible. 

Et en ce jour du marché local, il en a profité pour lancer un appel aux habitants en déplacement de regagner leurs milieux respectifs ; car « la présence des FARDC à Pinga-Centre rassure. »  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner