RDC : l’armée récupère plusieurs bastions des Mai-Mai NDC/Rénové à Pinga

Les FARDC ont repris la semaine dernière plusieurs sites occupés par les combattants de deux factions de la milice NDC\Rénové dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu), ont indiqué mercredi 23 septembre à Radio Okapi plusieurs sources contactées à Pinga. Ces bastions sont notamment Nkasa, Bushimo et Pinga-centre, où les combattants de Bwira et de Guidon s’affrontaient.  

Certains notables et la société civile, contactés mercredi à Pinga, affirment que l’armée mène des attaques contre les combattants de Guidon à Kaseke, Mutongo et Kailenge, dans la même région. Selon ces sources, la population déplacée, qui tentait de revenir récupérer ses biens à Pinga et environs, est encore retournée en brousse. D’autres habitants se sont dispersés dans d’autres localités.    

Un dialogue a réuni, du 16 au 17 septembre à Kibua, la notabilité locale, les familles de deux leaders du NDC, les communautés Bunakima et Lussu ainsi que les chefs des groupements.  

L’objectif était d’obtenir un arrêt des hostilités entre les deux factions, afin de permettre le retour des habitants, mais aussi de persuader les belligérants à se rendre pour intégrer le processus DDR, a indiqué Prince Kihangi, député provincial élu de Walikale, qui a pris part à ces assises.   

Bwira, l’un de deux concurrents du NDC, s’était déjà rendu aux FARDC avec environ cinq cents combattants et tous se trouvent cantonnés actuellement à Rumangabo. 

En rapport avec cette situation de Pinga, le porte-parole des opérations Sokola 2, major Guillaume Njike Kaiko, a confirmé mercredi à Goma les opérations lancées contre les miliciens à Pinga.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner