Sud- Ubangi : confusion à l’ouverture de la session parlementaire

La confusion a régné mercredi 30 septembre, à l’assemblée provinciale du Sud-Ubangi, lors de l’ouverture de la session de septembre. A la base, le bicéphalisme qui caractérise cet organe délibérant. Le président contesté par ses pairs et réhabilité par la cour constitutionnelle, en janvier dernier a présidé la cérémonie d'ouverture avec les officiels de la province. Des heures après, le vice-président, qui a le soutien de la majorité des élus,  a aussi présidé une autre cérémonie. 

Selon des sources du gouvernorat, il y a eu double cérémonie d’ouverture de session budgétaire le mercredi 30 septembre à l’hémicycle du Sud-Ubangi, à Gemena. L'avant-midi, le président contesté John Degbalase a ouvert la session en présence de l’exécutif et du comité provincial de sécurité. La société civile et la notabilité étaient également de la partie.  

John Degbalase a appelé ses collègues majoritaires « à enterrer la hache de guerre » et à mettre fin au climat malsain qui paralyse leur institution. Ce qui leur permettra, de bien contrôler l'exécutif provincial, afin qu’il réponde aux vrais besoins et aspirations de la population. 

 Il a exigé au gouvernement provincial « le respect des prévisions budgétaires et de la reddition des comptes » avant l'adoption du budget 2021. 

Le vice-président, lui, a présidé une autre ouverture dans les après-midi, avec le groupe des députés provinciaux dit G17. Antoine Bokumu s’est d’abord opposé à l’arrêt de la cour constitutionnelle réhabilitant leur président, désavoué  pour incompétence. 

Il a fait savoir que son successeur sera élu au cours de la présente session, et qu’il devra sortir du territoire de Gemena, au regard du poids politique de cette entité.  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner