Mbandaka : les enseignants dits « nouvelles unités » exigent d’être payés avant la rentrée scolaire

L’annonce faite par le gouvernement de la paie des 58 mille « nouvelles unités » du primaire la fin du mois d’octobre, a soulevé la tension parmi ceux qui prestent au secondaire et à la maternelle. Ces derniers ont levé la voix en vue de dénoncer cette décision qu’ils qualifient de  discriminatoire. Le président du mouvement des enseignants « nouvelles unités » de la RDC, Adrien Insomi demande au gouvernement qu’ils soient payés simultanément avec leurs collègues des autres provinces du pays.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner