RDC : 6 morts dans les affrontements entre l’armée et la milice CODECO à Irumu

Cinq miliciens et un civil ont été tués lors des affrontements jeudi dernier entre les FARDC et des éléments du groupe armé de la CODECO dans le village Mbetchi en chefferie de Bahema sud dans le territoire d’Irumu. Des sources sécuritaires parlent par ailleurs des centaines de vaches pillées par ces hors la loi en l’espace d’un mois. Le porte-parole de l’armée en Ituri rassure la population que la traque de ces miliciens réfractaires au processus de paix se poursuit dans cette partie de la province.  

C’est vers 16 heures locales que les miliciens de l’Union des révolutionnaires pour la défense du peuple congolais (URDPC), dit CODECO, ont tenté d’attaquer une position des forces loyalistes installée dans la zone. Les soldats des FARDC ont aussitôt riposté.

Selon des témoins, les échanges de tirs ont duré une trentaine de minutes. Ce qui a provoqué un déplacement massif des populations. Par exemple, des habitants du camp de pêche Koga, situé au bord du Lac Albert, se sont dirigés vers le centre commercial de Tchomia.

Le porte-parole des FARDC en Ituri, lieutenant Jules Ngongo, avance un bilan provisoire de cinq assaillants tués et d'un civil touché par balle. Ce dernier a rendu l’âme quelques minutes après, explique-t-il.

Par ailleurs, le chef de la chefferie de Bahema Sud affirme que quatre cents vaches ont été emportées dans la seule journée de jeudi dernier par ces rebelles.

De son côté, le chef de secteur de Bahema Sud demande aux autorités de déployer des efforts pour récupérer ces vaches, afin qu’elles soient retournées à leurs propriétaires. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner