Journée de la femme rurale: les maraîchères de Kinshasa confrontées à plusieurs difficultés

Le monde entier célèbre la journée de la femme rurale le 15 octobre de chaque année. A Kinshasa, elles sont nombreuses ces femmes qui s’adonnent aux activités agropastorales.  Ces femmes maraichères font le champ à Ndjili Brasserie et dans la vallée du Monastère des prémontrés vers l’Université de Kinshasa. Elles produisent beaucoup de légumes qui sont déversés sur les marchés de la ville Kinshasa. Grace à leur travail, ces femmes subviennent aux besoins de leurs familles.

Mamitsho Mazino qui cultive ses légumes dans un champ de deux hectares et emploie une dizaine d’ouvrières, alimente en légume plusieurs ménages des communes de Mont Ngafula, Lemba et Selembao. 

Selon un reporter de Radio Okapi, dès la première heure de la petite matinée, des dizaines des femmes maraichères remontent la colline de la vallée du Monastère des Prémontrés, vers le campus, avec des bassins remplis des légumes. Elles font le marchand ambulant à travers plusieurs quartiers pour vendre les produits maraichers. 

D’autres travaillent au niveau de la production sur le site de l’Université de Kinshasa. 

Certaines comme Mamitsho Mazono, font du travail maraichère tout un investissement et emploie d’autres femmes maraichères pour une grande production.

Toutes ces maraîchères rencontrées se disent confrontées à la difficulté de la distance, de manque de route, d'encadrement et de moyen pour l'achat des engrais chimiques. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner