Kinshasa : manifestation des agents de l’ex-ONATRA pour exiger la fermeture des ports privés illégaux

La fermeture des ports privés érigés sur le littoral de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP, ex-ONATRA), dans le Kongo-Central devrait intervenir jeudi 15 octobre. Cette décision avait été prise décision lors du 46eme Conseil des ministres. Lors d’un rassemblement monstre des agents et cadres de cette société tenu ce jeudi à Kinshasa, le délégué syndical de cette entreprise publique, Ossasse Armand, a rappelé qu’avec l’exécution de cette décision, la SCTP pourrait remonter ses recettes et renaitre de ses cendres.

Le délégué syndical a expliqué devant des milliers des cadres les raisons de la déliquescence de la SCTP. 

Ossasse Armand dénonce une mission des deux membres du gouvernement, qui, selon lui, retarde l’exécution de cette décision prise décision lors du 46eme Conseil des ministres, pourtant salutaire pour la SCPT. Selon lui, la suite devrait être claire.  

Selon Theo Kafisi Mputu, un autre membre de la délégation syndicale, cette décision devrait être exécutée afin d’éviter le manque à gagner à cette société. Il précise que d’autres actions sont déjà programmées, au cas où cette mesure n’est pas exécutée. 

Implantée dans 17 provinces, la SCPT compte plus de huit mille agents actifs, qui totalisent 32 mois d’arriérés des salaires. Cette entreprise de l’Etat doit payer également treize mille retraités.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner