Evasion de la prison de Beni : fouille systématique des usagers de la route Butembo-Goma


Les services de sécurité ont opéré mardi 20 octobre à Kanyabayonga un contrôle inhabituel des usagers de la route Butembo-Goma.

D'après les témoins, tous les passagers des véhicules qui attendaient l’escorte militaire à ce point pour traverser le parc de Virunga ont été soumis à un contrôle minutieux, au point que certains auraient été victimes d’extorsion de leurs biens privés.

Ce contrôle, rapportent-ils, a été justifié par la recherche des évadés de la prison de Kangbayi à Beni. 

L’administrateur du territoire de Lubero, Richard Nyembo wa Nyembo, appelle tous les services de sécurité au respect des droits humains et la libre circulation de la population : 

« Nous sommes bien sûr à côté de Beni, mais ce qui s’est passait à la prison de Beni ne doit pas pousser tous les services de Lubero de commencer à tracasser la population pour le contrôle qui ne cadre même pas avec les normes sécuritaires. Je recommande à tous les services de Lubero de respecter les droits humains, à la population de Lubero, de circuler calmement. Je ne vois pas comment on va commencer à empêcher les gens de quitter Lubero pour aller à Kanyabayonga ou à Goma, parce que la prison de Beni a été attaquée, avec l’emplacement géographique de la prison que vous connaissez, et tous les services qui sont placés là-bas au niveau de Beni. » 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner