Kasaï-Oriental : la REGIDESO se réjouit de fournir régulièrement de l’eau potable à Mbuji-Mayi

L’eau potable coule régulièrement depuis près de 7 jours dans les robinets de plusieurs quartiers de la ville de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental. Le chef de division provinciale de cette entreprise, Joseph Fataki, a affirmé, jeudi 22 octobre, que la population est servie jusqu'autour de 20 heures, au lieu de 45 minutes ou 1 heure de desserte.

Dans une interview accordée à Radio Okapi, il explique que la REGIDESO a réceptionné il y a quelques jours, une quantité importante de carburant pour faire tourner ses machines, afin d'améliorer la desserte en eau potable.

« Si vous voyez l'eau couler, jusqu’un peu tard, par rapport aux heures habituelles, tout simplement parce que la REGIDESO se prend en charge sur le point d’Energie électrique. C'est à dire nous utilisons nos groupes électrogènes et nous gérons nous-mêmes notre fonctionnement », a fait savoir Joseph Fataki.

C'est depuis plusieurs années, que les machines de la REGIDESO tournent avec l'énergie électrique fournit par l'entreprise Energie du Kasai (ENERKA).

« Nous nous donnons une autonomie. C'est nous-mêmes qui gérons notre énergie, et c'est nous-mêmes qui décidons quand est ce que nous pouvons couper selon nos moyens », a expliqué Joseph Fataki, chef de division provinciale en charge des provinces du Kasaï-Oriental, Lomami, et Sankuru.

Il a indiqué que la société qui leur fournit de l'énergie électrique ne dépassait pas 16 heures.

« Si la société commence à nous fournir de l’eau à 7 heures, elle termine à 15 heures. Si elle commence à 8 heures, elle termine à 16 heures. Mais comme nous avons un peu de gasoil, qui nous permet de fonctionner, de nous prendre en charge nous-mêmes, nous pouvons aller jusqu'à 10 heures et 12 heures, ça dépend de nous-mêmes », a poursuivi Joseph Fataki.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner