RDC : plusieurs quartiers de Bunia toujours privés d’eau

Trois techniciens du réseau de distribution d’eau de Ngongo ont été kidnappés depuis vendredi 18 septembre par les miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) au village qui porte le même nom à environ 16 kilomètres de Bunia (Ituri). Ces agents effectuaient des travaux de raccordement de tuyauterie de cette régie, qui a été sabotée lundi dernier par cette milice. Conséquences : des milliers d’habitants de différents quartiers de la ville de Bunia sont toujours privés d’eau potable.  

Depuis quelques jours, certains quartiers de Bunia - notamment Ngezi, Bakoko, Mudzipela - ne sont plus desservis en eau du réseau Ngongo, dont les tuyaux avaient été détruits par les miliciens de la FPIC. Préoccupée par la souffrance de la population, cette régie a dépêché ses agents à la station de captage pour réparer les tuyaux endommagés.

Mais, ces derniers ont été enlevés par des miliciens qui circulaient dans la zone, affirment des sources concordantes. Ces techniciens étaient accompagnés d’un chef coutumier, qui a été également pris en otage par ces assaillants. Jusque-là, leur sort n’est pas connu.

Des militaires des FARDC ont été déployés dans la zone pour rechercher ces personnes. Aucune trace ni indice de ces gens n’est visible à ce jour.

Cette situation révolte la population locale, qui lance un cri de détresse au gouvernement.

C’est la deuxième équipe des agents du réseau Ngongo à être kidnappée par ces inciviques. Le premier groupe d’agents a été relâché quelques heures après l’incursion lundi de ces hommes armés vers Mwanga.

La pénurie d’eau s’aggrave dans certains quartiers de Bunia. Plusieurs puits d’eau ont tari à cause de la forte concentration de la population en quête de cette denrée rare. Cette situation oblige certains habitants à recourir aux eaux souillées des rivières. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner