Nord-Kivu : affrontements entre l’armée et les miliciens à Kiavirimu et Kanzanza, 3 morts

Trois miliciens ont été tués lors des affrontements qui ont opposé l’armée aux Maï-Maï, vendredi 23 et samedi 24 octobre, dans les localités de Kiavirimu et à Kanzanza dans la province du Nord-Kivu. D’après le commandant des opérations sokola 1 Axe Sud, le Général Opia Patrick, qui donne ce bilan provisoire, des armes ont été récupérées des mains de ces assaillants.

D’après le Commandant des opérations Sokola 1 Axe Sud, deux attaques ont été lancées par les FARDC contre les Maï-Maï, dont l’identité reste encore confuse. Ces miliciens sèment la terreur et la désolation au sein des populations depuis plusieurs jours sur la côte Ouest du Lac Edouard.

La première attaque a eu lieu à Kiavirimu. Dans cette localité, le général Opia Patrick parle de deux Maï-Maï tués et une arme AK47 récupérée des mains de ces assaillants.

La seconde est celle lancée depuis 3heures du matin de samedi 24 octobre à Kanzanza jusqu’à peu avant midi.

Le bilan provisoire fait état d’un Maï-Maï tué et des armes récupérées, rapporte le général Opia.

Pour sa part, le président de la société civile locale, Sami Sakumi, déplore le déplacement massif des populations observé depuis vendredi soir. Les habitants fuient leurs villages craignant pour leur sécurité et se rendent vers de grandes agglomérations notamment à Kirumba.

Il encourage les FARDC à neutraliser tous ces assaillants qui ont pris d’assaut les différents villages.

De son côté, le secrétaire administratif du fonctionnaire délégué du Gouverneur dans cette zone indique que ces miliciens seraient les éléments du feu général autoproclamé Kitete. 

Les autorités administratives et militaires ainsi que les acteurs de la société civile promettent de communiquer le bilan final de ces affrontements dans les heures qui suivent.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner