Mbandaka : le SYECO lève son mouvement de grève

Le Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) a appelé lundi 26 octobre ses affiliés à la reprise effective de service dès ce mardi à travers toute l’étendue de la province de l’Equateur. La décision est tombée à l’issue de l’assemblée générale tenue à l’Institut technique industriel de Mbandaka. Jusque-là, les enseignants réclamaient le paiement de nouvelles unités (NU), ainsi que les 2e et 3e paliers de leurs salaires. Etant donnée la prise en compte de leurs revendications par les autorités nationales, le mot d'ordre de reprise a été donné par la hiérarchie du SYECO.

Le secrétaire provincial du SYECO/Equateur, François Mukadi, explique :

« Si les enseignants ont accepté de reprendre, d'abord UN : ils ont suivi le mot d'ordre de notre secrétaire général, Cécile Tshiyombo, qui a dit : ‘comme le Premier ministre a accepté de nous recevoir, il a pris notre cahier des charges et il tient à convoquer la commission paritaire’. Alors, là, on dit que nous cessons toutes les actions que nous étions en train de mener. »

Selon lui, les enseignants ont accueilli avec joie le dernier discours à la nation du Président de la République, qui « a décidé de s’investir totalement pour l’éducation des enfants congolais. »

Les enseignants ont alors décidé de reprendre la craie. « Mais, qu'on fasse vite pour payer les NU, le 2e et le 3e paliers. Lorsque vous savez que ventre affamé n'a point d'oreille. Vous savez les NU qui sont payées, elles sont des écoles qui n’existent pas, qui viennent de naître maintenant. On est en train de chercher à les installer, et ils sont en train de recruter des enseignants. C'est pourquoi nous demandons, si on veut mécaniser les NU, il faut qu’on nous envoie au préalable le fichier pour que nous puissions voir quelles sont les écoles qui sont là. Les enseignants sont décidés à tout dévoiler. Nous sommes en train d'inventorier toutes ces écoles et allons faire le rapport », a-t-il insisté.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner