ACP : le Président Félix Tshisekedi à Brazzaville pour participer aux festivités des 80 ans du « manifeste de Brazzaville »

Revue de presse de mardi 27 octobre 2020.

La presse congolaise s’intéresse essentiellement aux questions politiques, mardi 27 octobre 2020. Le voyage du Président Tshisekedi à Brazzaville, la suspension ou le soutien du regroupement politique AA/a de (à) Pius Muabilu, ainsi que la position du FCC sont les questions que journaux et médias décortiquent.

Le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé lundi 26 octobre, en début de soirée à Brazzaville pour participer aux festivités des 80 ans du « manifeste de Brazzaville » sur invitation de son homologue Denis Sassou Nguesso, le Président de la République du Congo, informe l’Agence congolaise de presse (ACP).

Selon l’agence, le Président Felix Tshisekedi a été accueilli au beach de Brazzaville par M. Gilbert Ondongo, Ministre d’Etat, ministre de l’économie, de l’industrie et du portefeuille public, le ministre, représentant le Président Denis Sassou Nguesso.

Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo est parmi les cinq chefs d’État invités aux activités commémoratives des 80 ans du Manifeste de Brazzaville, complète Zoom-eco.net

Le média en ligne renseigne qu’avec Faustin Archange Touadera de la RCA, le Maréchal Idriss Deby du Tchad, Paul Biya du Cameroun, Mme Christine Ossuka Raponda premier ministre de la République gabonaise, Félix Antoine Tshisekedi est parmi les invités de marque.

Congoprofond.net croit savoir qu’outre ce colloque, nombre d’observateurs pensent que le numéro 1 congolais va échanger avec son homologue du Congo-Brazzaville, sur la situation politique dans son pays qui va lancer, dans les prochaines heures, des consultations avec différents acteurs politiques et ensembles représentatifs du pays pour créer une union sacrée de la nation.

Les consultations seront organisées pour se partager le pouvoir ou pour l’intérêt du peuple ? C’est la question que se pose le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), l’Abbé Donatien Nshole. Cité par Le Potentiel, sa position est claire : « Si c'est pour partager le pouvoir et oublier encore une fois peuple, personne n'acceptera ».

Il se réjouit aussi que « le président soit déjà conscient que les choses ne vont pas bien pour l'intérêt de la population ». « Ça c'est déjà à féliciter, c'est la reconnaissance de ce que les évêques ont dit », ajoute l’Abbé Nshole.

Du côté du FCC, point ne sert à aller vite en besogne. Le Coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya rassure que « le point de chute sera la deuxième retraite politique qui définira la nouvelle feuille de route de l’engagement politique du FCC pour le Congo », fait savoir 24h.cd

Et d’ajouter : ces consultations vont notamment être engagées « toute cette semaine », avant de donner une position par rapport à son alliance décriée et qui bat de l’aile avec Félix Tshisekedi.

Mais avant les consultations, les états-majors sont en ébullition. Au FCC par exemple, certaines têtes ne plaisent plus ou ne veulent plus se rallier à la conduite du regroupement. C’est le cas de Pius Muabilu. 7sur7.cd annonce que la conférence des présidents du regroupement politique Alliance pour l'Avenir (AA/a), élargie aux députés nationaux, sénateurs, membres du gouvernement central et des gouvernements provinciaux ainsi que les mandataires, a décidé de la suspension à titre préventif du ministre de l'urbanisme et habitat Pius Muabilu.

Il lui est reproché le fait d’avoir participé, le 21 octobre dernier, à la cérémonie de prestation de serment de 3 juges de la Cour constitutionnelle nommés par Félix Tshisekedi, alors que le Front commun pour le Congo (FCC) avait appelé au boycott de cette cérémonie, au motif qu’elle violait la Constitution, renchérit Actu-30.info

Mais pour le député national Samy Adubango du CNC, Pius Muabilu reste toujours l'autorité morale de l'AA/a. un titre à retrouver dans les colonnes du média en ligne Actualité.cd.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner