RDC : la MONUSCO recourt aux drones pour détecter les évadés de Beni

Invité spécial à la conférence du mercredi 28 octobre, le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en RDC, en charge des opérations et de la protection, David Gressly, a fait le point de ses visites dans les Kivus, se disant très préoccupé par notamment la situation sécuritaire à Pinga, Beni et Bijombo. La MONUSCO a lancé ses drones, qui ont permis de repérer et récupérer des centaines des évadés de la prison central de Beni, a-t-il relevé.

David Gressly est arrivé à Beni au lendemain de l’évasion massive des détenus et parle d’une situation préoccupante :

 « Nous avons lancé nos drones le matin de cette évasion - moi-même j’ai été contacté ici à Goma pour cette autorisation. Ils ont survolé toute la zone concernée et détecté plusieurs échappés (…) Je crois que jusqu’à maintenant, parmi ces évadés, il y a plus de trois cents qui ont été capturés. »

Les drones pourraient aussi être utilisés pour traquer les groupes armés. « C’est le nouveau système maintenant », a-t-il affirmé.

Il dit avoir été content de voir à Bijombo les casques bleus pakistanais faire leurs patrouilles à pied, en train de causer avec la population civile locale

« Nous avons décidé de garder notre force à Pinga et à Lukweti, où il y a beaucoup de déplacés », a-t-il poursuivi, déplorant aussi la dégradation des routes dans cette région, où la population est très enclavée. La mission onusienne va continuer avec ces efforts ailleurs notamment au Sud-Kivu et au Tanganyika, selon la même source.

« On est là pour rechercher une paix durable en RDC », a affirmé David Gressly, ajoutant que la MONUSCO a adopté une nouvelle stratégie, qui intègre aussi les aspects du développement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner