RDC : le député Muhindo Nzangi demande l’annulation de l’acte d’installation du bourgmestre de Minembwe

Le député national, Muhindo Nzangi, demande l’annulation de l’acte d’installation du bourgmestre de la commune de Minembwe au Sud-Kivu. Dans ses conclusions, mardi 27 octobre à l’Assemblée nationale, l’élu de Beni pense que le ministre de la Décentralisation, Azarias Ruberwa est tombé dans un conflit d’intérêt en utilisant l’affaire Minembwe pour ses propres intérêts.

« Lorsque le ministre dit que les Belges nous avaient donné une chefferie qui nous avait été ravie, il veut insinuer qu’il faut récupérer ces terres. Quelles seraient les réactions de la population locales ? En 2008, dans la conférence de Goma, le ministre a proposé la création du territoire de Minembwe, c’est une revendication personnelle », a expliqué Muhindo Nzangi.

Il a aussi demandé que le décret portant création des nouvelles communes soit carrément rapporté et corrigé.

Pour Muhindo Nzangi, Azarias Ruberwa a donné des réponses fausses et peut constituer un outrage au Parlement. De ce fait, il appelle le ministre à démissionner.

« Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le ministre a affirmé que s’il est démontré qu’il y a eu conflit d’intérêt, il va démissionner. Or, je viens de vous le démontrer et je crois qu’il va tirer les conséquences en démissionnant de lui-même », a conclu le député Muhindo.

Retrouvez l'extrait des conclusions du député Muhindo Nzandi, en cliquant sur l'icône ci-dessous:

/sites/default/files/2020-10/web-04._281020-p-f-kinshasa_muhindozangi_interpellationruberwa.mp3

Dans sa riposte, le ministre Azarias Ruberwa a expliqué en sept points sa version des faits sur le dossier Minembwe et plaide pour la reconnaissance de cette commune.

Il dit n’avoir pas été impliqué dans l'existence de cette commune dont l'origine remonte à plusieurs années.

Selon Ruberwa, il se retrouvait à Minembwe par ordre de mission issu du Conseil des ministres et par demande de son collègue de la Défense.

Suivre le ministre de la Décentralisation dans cet extrait sonore:

/sites/default/files/2020-10/web_ruberwa.mp3

La président de l’Assemblée nationale, Jeannine Mabunda envisage mettre en place une commission pour approfondir les différentes recommandations.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner