RDC : tensions à Sake à l’arrivée de l’aide humanitaire envoyée par Felix Tshisekedi

La situation est restée tendue mardi 27 octobre dans la cité de Sake, à environ 30 km de Goma, dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. En effet, selon la société civile locale, des coups de feu ont été tirés par la police pour disperser les manifestants du village Rutoboko, à 3 km de Sake. Ceux-ci n’ont pas fléchi devant les sommations des policiers.

Ils accusent les autorités locales d’avoir détourné de l’assistance humanitaire acheminée, lundi, par le ministre des Affaires humanitaires, Steve Mbikayi. Ce don du chef de l’Etat congolais était destiné aux sinistrés de récentes inondations dans le groupement Kamuronza, affirme la même source.

Pour manifester leur mécontentement, certains jeunes de Rutoboko, Sake et Kimoka ont barricadé mardi matin l’axe Sake-Masisi.

Même si la distribution proprement dite n’est pas encore effectuée, déjà, selon quelques indiscrétions, chaque famille pourrait bénéficier uniquement de 5 tôles, 5 chevrons et 5 planches pour la construction de leurs maisons détruites par la pluie diluvienne.  Chose que la population n’a pas digérée.

A en croire la société civile locale, jusqu’à mardi après-midi, la tension n’avait pas encore baissé. La population en colère demande l’arbitrage des autorités afin que la distribution soit équitable.

La police a tiré des coups de feu de sommation pour disperser les manifestants, mais ces derniers ont résisté, a-t- elle déclaré.  

Cette assistance est composée de vivres et de produits non alimentaires : des tôles, des planches, des sacs de mais, des bidons d’huile végétale, des clous, d’habits, etc. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner