Nord-Kivu : 9 morts et plusieurs maisons détruites lors d’une forte pluie à Sake

Au Nord-Kivu, la rivière Mutahyo est sortie de son lit, après la grande pluie survenue le jeudi 1er octobre. Cette pluie a entrainé de fortes érosions et des inondations autour de Sake, village situé environ 30 kilomètres de Goma, en territoire de Masisi. Le bilan provisoire, avancé par la société civile et cadres de base à Sake, fait état d’au moins neuf morts et plusieurs maisons détruites.

Selon des sources administratives et celles de la société civile à Sake, c’était autour de 13 heures locales, que la rivière Mutahyo est entrée en crue après une forte pluie qui s’est abattue dans son bassin-versant en groupements Muvuni, Matanda et Murambi.

Les eaux de cette rivière qui charriaient des boues ont inondé sur leur passage, des centaines de maisons d’habitation, quelques écoles et des champs de cultures dans les villages Kimoka, Macha, Rutobogo et Murambi.

Selon ces sources, le bilan fait état de neuf morts. Une femme qui a perdu ses deux enfants dans cette catastrophe est en comas, dans une structure de santé à Mitumbala. Elles affirment que les enquêtes sont en cours, au sein des familles des sinistrées pour voir s’il y aurait d’autres personnes qui manquent à l’appel.

La société civile de Sake plaide pour une assistance d’urgence en faveur de ces familles des sinistrés qui restent sans abris et menacées de famine après que tous leurs champs soient inondés par la boue drainée par la rivière Mutahyo. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner