Beni : des bandits armés cambriolent des maisons et des églises


La criminalité urbaine est en hausse depuis plus de deux semaines dans la ville de Beni. Des bandits armés cambriolent des maisons voire même des églises chaque jour.

Du lundi au mercredi 11 novembre, ils ont opéré dans le quartier Malepe, en commune de Beu, en vandalisant même la paroisse catholique de la place. Ils ont également cambriolé plusieurs maisons dans le quartier Tamende vers l’Ouest de la ville ainsi que certaines cellules de la commune de Mulekera.
Le responsable de la sous station de la RTNC Beni en a été aussi victime.

Le président du consortium des confessions religieuses de la ville et territoire de Beni, Bishop Janvier Baraka, estime que ce sont les conséquences de l’évasion massive des détenus de la prison de Kangbayi fin octobre : «La situation que nous sommes en train de vivre actuellement, c’est la conséquence de l’évasion de plus de mille trois cent prisonniers à Kangbayi. Que l’autorité puisse prendre ses responsabilités.»

Préoccupée, le president de la société civile urbaine, Kizito Bin Hangi, demande au comité urbain de sécurité de mettre toutes ses batteries en marche afin que les enquêtes soient diligentées pour mettre la main sur les auteurs de ces actes : « Les services de sécurité, ici nous voyons la police, doit nous aider à diligenter des enquêtes sérieuses pour dénicher et découvrir les auteurs de ces barbaries pour que ces auteurs soient déférés devant la justice. »

La police affirme avoir ouvert des enquêtes pour mettre la main sur les auteurs de ces actes d’insécurité. Elle souligne même que certains suspects sont déjà aux arrêts.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner