Beni : la COVID-19 pourrait accroitre les cas de pneumonie (Dr Babah Mutuza)

A l'occasion de la journée mondiale de la pneumonie célébrée le 12 novembre, le pneumatologue et responsable de la clinique "Santé Plus" de la zone de santé de Beni (Nord-Kivu), Dr Babah Mutuza, a estimé que des cas de pneumonie pouvaient accroitre pendant cette période de crise sanitaire occasionnée par le Coronavirus.

Dans un entretien accordé à Radio Okapi, Dr Babah Mutuza a recommandé le respect des mesures barrières, car cette maladie qui attaque plus la population de deux extrêmes d’âges, est une infection respiratoire aigüe :

« En termes simples, la pneumonie c’est simplement l’inflammation du poumon. Il va être associée à une pathologie de diverses origines. Ça peut être bactérienne, de virus… Donc, à un moment donné les poumons sont inflammés, et ils n’arrivent plus à donner à l’organisme la quantité nécessaire de l’oxygène pour purifier le sang. »

Mais à côté de cette pneumonie classique liée aux germes, il existe aussi la pneumonie liée au tabac. « Ça, il ne faut pas l’exclure car c’est la plus grande pneumonie et qui est chronique. Et en dernier il y a la tuberculose, une pneumonie tuberculeuse. Comme conseil médical, juste respecter d’abord l’hygiène de vie. L’hygiène de vie ça veut dire éviter le tabac, aérer suffisamment la maison, pour les enfants, il faut toujours bien les protéger quand il fait froid », conseille le médecin.

Selon lui, la RDC traverse une période d’épidémies. « Il faut dire aussi qu’on peut avoir une pneumonie qui est liée au coronavirus. C’est ce qui est en train de s’expliquer avec la complication du système respiratoire. Et donc, continuons aussi à respecter les mesures barrières », poursuit-il.

Le bulletin annuel de l’OMS indique, par ailleurs, que le nombre annuel d'épisodes de pneumonie chez les enfants de moins de cinq ans est de 150 millions des cas avec au moins 2 millions de décès dans le monde, bien que les scientifiques se battent pour la disponibilité de la vaccination et la prise en charge des cas.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner