RDC : le gouvernement offre 3000 USD à chaque victime des guerres de Kisangani

Les représentants à Kinshasa des victimes des guerres de Kisangani peuvent maintenant retourner dans leur province (Tshopo). Après dix mois de leur sit in dans la capitale, le gouvernement a remis à chacun jeudi 12 novembre, 3 000 dollars américains, en plus des titres de voyages.

Les représentants à Kinshasa des victimes des guerres de Kisangani sont à onze, dont une fille treize ans, accompagnée de sa maman. Elle a reçu 2000 dollars américains. Selon le ministre des Droits humains, André Lite, le gouvernement s’est engagé à indemniser toutes ses victimes.

Mission accomplie pour les représentants des victimes à Kinshasa, estime Bernard Kalumbula, chef de cette délégation. Après les contacts pris avec le gouvernement, ils promettent de faire la restitution à ceux qui sont à Kisangani.

Pendant dix mois à Kinshasa, cette délégation avait élu domicile à côté de l’immeuble intelligent, siège du gouvernement. Question de faire entendre sa voix, a expliqué André Lite. 

Des guerres s’étaient déroulées entre 1999 et 2002 à Kisangani, lors de son occupation par les rebelles du RCD et du MLC. La ville avait été bombardée et des massacres y avaient été perpétrés.

Par exemple, des troupes rwandaises et ougandaises s’étaient aussi affrontées du 5 au 10 juin 2000. Six jours de combats intenses, appelés « guerre de six jours », qui avaient causé environ mille morts et trois mille blessés.

Des combats avaient sinistré une grande partie de la ville de Kisangani, faisant plusieurs victimes : handicapées ou orphelines.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner