RDC : reprise des consultations après une pause de quelques jours

Les consultations initiées par le Chef de l'Etat, ont repris mercredi 18 novembre au palais de la Nation après une petite trêve de trois jours. 

Le chef de l'État poursuit ses discussions avec les différentes représentations de la classe politique congolaise, de la société civile et aussi de plusieurs autres couches socioprofessionnelles. 

Débutées depuis le lundi 2 novembre dernier, les consultations visent, pour le président de la République, à prêter oreille à toutes les suggestions dans le cadre de la mise en place de l'Union Sacrée pour la Nation.

Pour Felix Tshisekedi, ces consultations ont pour objectif l'amélioration du vécu quotidien du peuple Congolais. 

Selon les services de communication de la présidence, c'est ce qui justifie l'élargissement de l’agenda du Président de la république aux consultations.

À partir de mercredi 18 novembre, l'agenda de Felix Tshisekedi prévoit les rencontres avec les caucus des députés du Sud Kivu et de la province du Maniema. Certaines personnalités politiques sont  attendues notamment; le bâtonnier Jean Claude Muyambo, Adam Bombole chef du parti politique Congo na biso, Kiakwama kiakiziki, et Jean Baptiste Bomanza.

Pour rester dans sa logique d'élargir son assiette, le chef de l'État devra entre autre aussi recevoir le groupe des paysans kasaiens du Katanga et la presse légendaire du Congo. D'après certaines sources de la présidence, il faut dire que les consultations sont sur la dernière ligne droite cette semaine avec  plusieurs autres regroupements qui sont inscrits dans l'agenda du chef de l'État.  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner