RDC : clôture de la 4e édition d’Alternative Mining Indaba RDC à Lubumbashi

La quatrième édition de l’alternative Mining Indaba RDC  a été clôturée ce jeudi 19 novembre à Lubumbashi. Elle était placée sous le thème «  Gestion et impact de la redevance minière sur le développement des ETD et impact du COVID -19 sur le secteur minier congolais ».  

Cette rencontre a réuni les participants venus de plusieurs horizons. Une occasion  pour eux de discuter  aussi sur  la manière dont la redevance minière est utilisée par les responsables des entités territoriales décentralisées qui en sont les bénéficiaires. 

 Selon les organisateurs de ce forum, cette deuxième et dernière journée était marquée dans l’avant-midi par  plusieurs communications avant que les bourgmestres des communes de Fungurume, Dilala pour le Lualaba et Kampemba pour le Haut-Katanga ne présentent chacun quelques projets réalisés dans le cadre de cette redevance minière.  

Parmi les ouvrages, il y a la construction et la réhabilitation des écoles, des routes et autres infrastructures sanitaires et  le forage des puits d’eau  dans les quartiers  non desservis par la Regideso. 

 « Il était très, très important d’en parler parce qu’on en parle tout le temps depuis un certain temps du fait que ces ETD reçoivent cette redevance minière depuis 2018  il y a eu des problèmes au début de l’affectation de cette redevance minière parce qu’il y en a qui pensaient que c’était de l’argent qu’ils pouvaient utiliser de n’importe quelle manière heureusement qu’il y a eu des Ong qui ont fait l’accompagnement des ETD maintenant on voit quand même l’impact bien que minime encore »,   soutenu Freddy kitoko de la société civile. 

A Lubumbashi, les bénéficiaires de ces projets communautaires  ont des avis partagés. Pour les uns,  l’impact de cette redevance minière est perceptible et cela redonne de l’espoir. Pour les autres, il faudra d’abord qu’on leur dise combien perçoivent ces entités avant d’émettre des critiques objectives sur la qualité des travaux réalisés. 

Dominique Munongo, élue de Lubudi dans le Lualaba indique que la chefferie de Bayeke bénéficiaire aussi de cette manne financière enregistre certaines actions encourageantes mais beaucoup reste à faire.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner