Sud- Kivu : deux personnes d'une même famille tuées à Kabare

Deux personnes ont été tuées la nuit de jeudi  à vendredi dans le territoire de Kabare, en groupement de Bushwira. Les bandits armés non identifies ont abattu une fille de 17 ans dans la maison de ses parents avant d’achever un collecteur d’impôts de la chefferie dans la même zone. 

La société de Kabare crie au secours, tandis que l’administrateur de territoire dit avoir ouvert une enquête. 

Selon des temoins, la première attaque a eu lieu aux environs de minuit dans l’enceinte d’une église ainsi qu’au domicile du pasteur. Ils affirment que les malfrats ont posé des questions pour savoir où se trouvait le pasteur. Les bandits s’étant rendus compte que l’une des filles avait manifesté un signe de les reconnaitre, ils sont rentrés quelques minutes plus tard et ont tiré à bout portant sur  cette demoiselle de 17 ans. Elle était élève à l’Institut de Bushwira. 

Juste après, ces malfrats se sont rendus au domicile d’un taxateur du marché central de Mudaka. L’homme sera également achevé par balle à bout portant. 

Les deux corps baignent encore dans le sang jusque ce vendredi matin. 

La société civile de Kabare dit son inquiétude sur cette insécurité qui devient permanente dans cette zone riveraine du PNKB. Elle regrette que plusieurs fois, des bandits armés soient appréhendés et amenés en justice, mais relâchés quelques jours seulement. L’administrateur du territoire confirme ces informations et dit avoir ouvert une enquête.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner