Sud-Kivu : la société civile déplore la persistance de l’insécurité

Plusieurs cas d’insécurité sont signalés ces derniers jours, faisant des morts notamment dans la ville de Bukavu et dans les territoires de Kabare et Kalehe (Sud-Kivu). Il s’agit surtout d’attaques des hommes armés qui opèrent la nuit causant mort d’hommes et qui dépouillent leurs victimes de leurs biens. Ces cas d’insécurité deviennent fréquents et cette situation nécessite une réaction des autorités compétentes, a plaidé la société civile locale vendredi 16 octobre.   

Dans la commune de Bagira, une personne a été abattue par des bandits armés à Buholo/Kasha – Carrière, pendant la nuit du 15 au 16 octobre aux environs de 20h15’.

Cette même nuit à 19 heures, rapporte la société civile de la commune d’Ibanda, c’est un commerçant qui a été attaqué par des hommes armés à son domicile sur l’avenue Cercle Hippique. La victime a reçu plusieurs balles au pied. Elle a été vite conduite dans une structure médicale pour des soins appropriés. Les bandits n’ont rien emporté après leur forfait. 

Plus loin dans le territoire de Kabare, la société civile locale déplore la mort de deux personnes tuées par balles la même nuit du jeudi à vendredi 16 octobre. La même source indique que des hommes armés ont fait incursion au domicile de ces victimes, une fille et son frère, et ont tiré sur elles à bout portant.

La fille est morte sur place et son frère gravement blessé est allé mourir plus tard dans une structure sanitaire. Les faits se sont passés à Kahungu dans le groupement d’Irhambi/Katana.

La société civile de Kabare condamne l’insécurité grandissante dans leur milieu sous l’œil regardant des autorités. Elle dit envisager une action citoyenne pour dénoncer ces crimes. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner