Rentrée judiciaire au Sud-Kivu : la procureure générale veut renforcer le contrôle des officiers de police judiciaire


La procureure générale près la cour d’appel du Sud-Kivu, Marie-Josée Ibalayam, veut un renforcement du contrôle des activités des Officiers de police judiciaire (OPJ). Elle l’a exprimé au cours de la cérémonie de rentrée judiciaire, samedi 21 novembre, à la cour d’appel du Sud-Kivu à Bukavu, dans la commune d’Ibanda. 

Dans sa mercuriale, la procureure générale s’est attardée sur l’exemplarité dont doit faire preuve l’officier de police judiciaire dans l’exercice de ses fonctions. Elle a ainsi invité l’assistance à lui prêter main forte pour la réussite de cette mission de contrôle des activités des officiers de police judiciaire qu’elle s’est assignée. 

Tout en saluant ce discours de fermeté, Jean-Claude Bagayamukwe, bâtonnier de l’ordre national des avocats du Sud-Kivu, a demandé à la procureure générale de s’appesantir également sur le contrôle des amigos.    

Plusieurs autres autorités provinciales, dont Théo Ngwabidje Kasi, gouverneur de province, ont participé à cette cérémonie solennelle marquant la rentrée judiciaire dans le Sud-Kivu. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner