RDC : Vital Kamerhe sur le point d'être évacué vers l'étranger (Officiel)

Bernard Takaishe, vice-ministre de la Justice, assumant l'intérim du vice-premier ministre de la Justice, envisage une évacuation de Vital Kamerhe vers un centre hospitalier à l’extérieur du pays pour des soins appropriés. Bernard Takaishe l'a fait savoir mercredi 25 novembre, après une visite qu'il a effectuée hier mardi auprès du président de l'UNC, au centre médical où il est hospitalisé. 

« Nous avons effectivement vu M. Kamerhe. Sa situation n’est pas très bonne. Il est vraiment alité. Sa santé se détériore, selon les explications de son médecin. La situation est un peu compliquée pour les médecins parce qu’ils ne savent pas exactement de quoi il s’agit, ils ne savent pas ce qui est à la base de la détérioration de sa santé », a affirmé le vice-ministre de la Justice. 

Il dit l’avoir trouvé sous oxygène et que ses services étudient la possibilité de l’évacuer vers un hôpital « bien équipé ». 

« En ce qui concerne son évacuation éventuelle, nous étudions cette possibilité avec nos services, [en tenant compte] du rapport qui nous a été transmis par les médecins qui ont demandé si le patient pourrait être évacué pour être pris en charge par un service approprié pour faire l’exploration au-delà de ce qui a été fait ici », a expliqué M. Takaishe. 

Vital Kamerhe a été condamné à vingt ans des travaux forcés pour détournement des fonds publics. Le tribunal avait dit « établie en fait et en droit l’infraction de détournement des deniers publics portant sur le montant de 48 831 148 $USD à charge des prévenus Samih Jammal et Kamerhe Lwa Kanyingini Vital. 

Les avocats de Vital Kamerhe ont introduit un recours à la Cour de cassation pour la demande de liberté provisoire. Le président de l'UNC voulait casser l'arrêt de la cour d'appel de Kinshasa/Gombe qui avait rejeté pour une énième fois sa demande de liberté provisoire, mais sa demande a été rejetée mercredi 5 août. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner