L’Ituri reste le foyer de la pandémie du VIH/Sida en RDC (PNMLS)

La province de l’Ituri reste le principal foyer de la pandémie du VIH/Sida en République démocratique du Congo, a indiqué le responsable provincial du le Programme national multisectoriel de lutte contre le SIDA (PNMLS) mardi 1er décembre lors du lancement du mois consacré à la lutte contre cette pandémie. Selon lui, Aru est le territoire le plus touché.

Parmi les territoires le plus touchés en Ituri, figure en tête celui d’Aru avec un taux de prévalence de près de 7%, suivi de celui de Mahagi avec 5,12%. Le responsable du PNMLS en Ituri, Ezechiel Muzalia, pense que le déplacement massif des populations à la suite des conflits armés est à la base de cette situation.

Selon lui, la ville de Bunia connait un taux de prévalence de 4,65 %. La plupart des cas recensés viennent de territoires d’Irumu et Djugu, où les groupes armés restent particulièrement actifs. 

Par ailleurs, certains agents du personnel de santé estiment aussi que cette situation est due au fait que la sexualité reste un sujet tabou chez beaucoup de parents, qui ne l’abordent que très peu avec leurs enfants, voire pas du tout.

La situation actuelle, marquée par la maladie à Coronavirus, tend à faire oublier les mesures de prévention contre le VIH Sida ; ce qui constitue une grave erreur, a fait savoir la ministre provinciale de l’EPST qui a représenté le gouverneur de province à cette cérémonie.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner