Ituri : 8 morts lors d’une nouvelle attaque des miliciens de FPIC à Irumu


Huit personnes ont été tuées et six autres blessées lors d’une nouvelle attaque perpétrée par des miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC), ce vendredi 4 décembre dans le village Babukela en chefferie de Babelebe, dans le territoire d'Irumu.

Parmi les victimes, affirme le député provincial, Wilson Mugara, élu de la circonscription d’Irumu, figure un enfant de moins de sept ans, décapité à la machette. Les victimes sont des retournés de guerre qui avaient fui les exactions de ces mêmes assaillants dans la zone.

Des sources sécuritaires dans la région rapportent que ces rebelles opèrent en complicité avec un groupe des miliciens de la CODECO dans cette région située à 10 km de la ville de Bunia.

Ces miliciens munis d’armes blanches et de fusils de guerre ont tiré plusieurs coups de feu avant d’encercler plusieurs habitations. C’est à ce moment qu’ils ont abattu huit personnes. D’autres ont été découpées à la machette, dont un enfant de moins de sept ans.

Toutefois, plusieurs sources sécuritaires avancent un bilan plus lourd, que Radio Okapi n’a pas été en mesure de vérifier.

Entretemps, et toujours selon les mêmes sources, plusieurs habitants sont portés disparus ; d’autres ont pris la direction des villages environnants où ils ont trouvé refuge. C’est ce qu’affirme Wilson Mugara, député provincial élu de la circonscription d’Irumu.

Cet acteur politique précise que parmi les blessés, trois sont dans un état critique. Ils ont été acheminés dans une structure sanitaire de la place où ils sont soignés. Le sort des disparus n’est pas encore connu, malgré le concours des militaires des FARDC appuyés par certains jeunes du milieu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner