Butembo : les enseignants de certaines écoles conventionnées sommés de payer la dime de leurs salaires

Les enseignants membres du SYECO à Alimbongo dénoncent les menaces dont ils seraient victimes de la part des gestionnaires et chefs d’établissements scolaires, pour n’avoir pas payé la dime. D’après leur secrétaire permanent, Bozi Kakule Syahanwa, les enseignants sont perturbés par ces menaces, craignant de perdre leurs postes.

« Les gestionnaires et les chefs d’établissements aiment toujours intimider les enseignants en leur demandant de payer la dime, surtout le un/dixième de leurs salaires (…) C’est presque toutes les écoles conventionnées, entre autres je peux citer la conventionnée adventiste, je peux citer aussi  (celle de) l’Islam, il y a la CBCE, il y a la CEBECA et tout consort. C’est seulement chez les catholiques parmi les écoles conventionnées où on ne demande presque rien », a déploré Bozi Kakule Syahanwa.

 Il a par ailleurs demandé aux gestionnaires et aux chefs d’établissements de respecter la législation en vigueur en RDC. « Il y a des notes circulaires, il y  a en 2015, l’ancien ministre national en charge de l’EPST, Maker Mwangu, avait écrit toujours la même note en interdisant la dime », a-t-il rappelé.

Pour Bozi Kakule Syahanwa, les gestionnaires et certains chefs d’établissements semblent saboter les instructions des autorités hiérarchiques scolaires. « Alors, nous demandons que les gestionnaires puissent laisser les enseignants libres, de respecter les instructions ; car les enseignants sont les agents de l’Etat, ils ne sont pas régis par leurs avenants », a poursuivi le secrétaire permanent du SYECO/Alimbongo.  

Contacté à ce sujet par Radio Okapi, le chef de la sous-division de l’EPST, Kitsombiro Kasereka Tahoya qui supervise Alimbongo, indique que cette pratique est strictement interdite et promet de s’imprégner de la situation avant de réagir. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner