Assemblée nationale : Jeanine Mabunda ne peut plus organiser l’élection du nouveau bureau (Jacques Djoli)

Un fois déchu, le bureau Mabunda ne peut poser quel qu’acte que ce soit à la tête de l’Assemblée nationale, a affirmé samedi 12 décembre Jacque Djoli, député du Mouvement de libération du Congo (MLC) et constitutionnaliste. Il réagissait ainsi au propos de certains cadres du PPRD, exigeant que le bureau Mabunda déchu soit chargé d’organiser l’élection du nouveau bureau définitif.

Jacque Djoli soutient que la situation actuelle est prévue par le règlement intérieur de la chambre basse du Parlement :

« Lorsque vous lisez l’article 30 de notre règlement intérieur, il est clair que les fonctions de membres de bureau de l’Assemblée nationale prennent fin en cas de décès, de perte de la qualité de député national ou destitution par suite d’une pétition. Comment un membre du bureau qui est totalement déchu peut-être ressuscité pour aller présider une séance parlementaire ? C’est une aberration. »

Pour lui, conformément au règlement intérieur et la constitution, le bureau d’âge assume désormais le rôle du bureau provisoire dont les attributions sont clairement définies dans les articles 114 de la constitution.

 /sites/default/files/2020-12/04._131220-p-f-kinshasareactionjacquedjoli-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner