Nord-Kivu : la LUCHA exige la libération de ses 6 militants, détenus au Parquet de grande instance

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) exige la libération de ses six militants détenus depuis vendredi dernier au Parquet de grande instance de Gom au Nord-Kivu. Dans une interview accordée lundi 21 décembre à Radio Okapi, l’un des communicateurs de ce mouvement, Mulagizi Nyunda, estime que ces arrestations sont illégales.

« Nous avions informé le maire de la ville et les autorités compétentes censées sécuriser notre manifestation pacifique. Mais chose déplorable, certains d’entre nous ont été tabassés, et certains sont encore arrêtés. Nous demandons leur libération immédiate », a-t-il dit.

Selon lui, les militants de la LUCHA ont été interpelés par la Police au moment où ils voulaient manifester, pour dénoncer la montée de l’insécurité dans la ville de Goma.

Au cours de la répression menée, la plupart d’entre eux, auraient été violemment molestés avant d’être conduits au parquet.

Pour sa part, le procureur près le Tribunal de grande instance de Goma, Dauphin Mawazo Fungamali, confirme la détention provisoire de ces militants au Parquet. Il précise que les magistrats examinent actuellement le dossier avant de les relaxer ou de les transférer à la prison Munzenze.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner