Insécurité à Beni : le maire, les FARDC et la MONUSCO appellent la population à ne pas se tromper d'ennemi

Le maire de la ville de Beni, les FARDC et la MONUSCO appellent la population à ne pas se tromper d'ennemis, auteurs de l’insécurité à Beni : les ADF.

Cette recommandation a été faite au cours d’une conférence de presse conjointe tenue ce mardi 29 décembre à la mairie de Beni pour parler de la situation sécuritaire qui prévaut dans la région et qui est caractérisée par la multiplication des attaques ADF contre les populations civiles.

Cet appel intervient trois jours après l’attaque par des jeunes d’une patrouille mixte FARDC-PNC-MONUSCO au quartier Rwangoma dans la ville de Beni.

Le maire de Beni a d’abord insisté sur la collaboration qui doit exister entre la population, les FARDC, la Police nationale congolaise et la MONUSCO pour faire face à l’insécurité qui prévaut dans la ville et le territoire de Beni.  

Pour Modeste Bakwanamaha, la population ne doit pas se tromper d’ennemi :

« Lorsque l’ennemi réussit à nous diviser, là il gagne la guerre, mais lorsque nous sommes soudés, nous gagnons la guerre ensemble. L’ennemi, ce n’est pas le maire de la ville ; l’ennemi, ce n’est pas la police ou l’armée. L’ennemi, ce n’est pas la MONUSCO. L’ennemi est connu : ce sont les ADF ».

 Le colonel Jean De Dieu Kayabo, coordonnateur des opérations civilo-militaires des FARDC dans la région de Beni, a évoqué le soutien de la MONUSCO aux FARDC dans la traque des ADF :  

« Nous sommes ensemble avec la population. Et la MONUSCO nous apporte son soutien et nous donne des moyens. C’est vrai, nous avons notre gouvernement qui donne des moyens, mais nous bénéficions de l’appui de la MONUSCO en vivres, carburant. Ceux qui sont en train de s’attaquer à la MONUSCO n’ont pas raison ».

Pour sa part, Abdourahamane Ganda, le chef de bureau intérimaire de la MONUSCO/Beni, a reconnu que beaucoup reste à faire pour restaurer la paix à Beni, en rappelant que la MONUSCO est dans la région pour la protection des civils.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner