RDC : 5 morts lors de l’attaque des présumés rebelles ADF à Bulongo

Une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ougandais des ADF a fait cinq morts dans la nuit de lundi à mardi 22 décembre dans la cité de Bulongo, secteur de Ruwenzori, à Beni (Nord-Kivu). Selon la société civile de Mutwanga, chef-lieu du secteur, ces personnes tuées, pour la plupart à la machette, sont quatre civils et un militaire des FARDC.

La société civile locale indique que c’est vers une heure du matin de mardi que ces hommes armés, identifiés comme des ADF, ont attaqué la cité de Bulongo, une commune rurale du secteur de Ruwenzori à plus ou moins 30 Km à l’est de Beni.

Selon le président de la coordination de l’ONG « Action pour la paix en Afrique » (APA), les cinq victimes ont été tuées à la machette et à l’arme à feu par ces assaillants.

Une vingtaine d’autres civils sont portés disparus. Le président de la coordination de l’ONG APA, dans le territoire de Beni, Isaac Nyonyi, donne sa version des faits :

 « L’ennemi ADF est entré vers une heure du matin de ce mardi dans le quartier Kambalango. Donc ce matin, on venait de retrouver cinq corps. De ces cinq corps, il y a quatre civils avec un militaire tombé sur le champ. Et aussi, l’ennemi est entré même au centre commercial de Bulongo. Il y a quelques boutiques qui ont été dévalisés par ces ADF NALU, des pharmacies, des médicaments emportés. Vingt-quatre civils sont portés pour l’instant. »

Cet acteur de la société civile indique que, pour le moment, il y a un déplacement massif de la population de Bulongo vers les milieux jugés sécurisés.

Selon lui, les FARDC déployées dans la région se sont lancées dans la poursuite des assaillants.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner