Nord-Kivu : une trentaine d’écoles de Beni ne fonctionne pas à cause de l’insécurité

Quelques jours après la rentrée scolaire le 12 octobre dernier, une trentaine d’écoles de la sous-division de Bulongo dans la ville de Beni (Nord-Kivu) ne fonctionne toujours pas à cause de l’insécurité. Le chef de cette sous-division, Dominique Kambale, indique, mercredi 11 novembre à Radio Okapi, que son secteur compte deux cent cinquante établissements scolaires.

Il explique que ces écoles ont arrêté de fonctionner à la suite de récentes tueries perpétrées dans plusieurs villages de cette partie du territoire.

« Depuis le massacre de Halungupa, Loselose, c’était la première vague. Très récemment c’est Kisima. C’est normal que les enfants soient déjà déplacés et donc les écoles sont fermées. Les enfants ne peuvent pas tolérer cette insécurité. Avant cela, c’est Lisasa à Kalunguta. Donc c’est presque dans toute la sous division qu’il a y a ces événements alors ça impacte sur le bon fonctionnement des écoles », a déploré Dominique Kambale Sondirya.

Il se dit préoccupé par cette perturbation qui risque de peser sur le déroulement normal de l’année scolaire.

« Les grands centres comme Bulongo, Mutwanga, Kasindi et même Lume on est en train de suivre cours. C’est seulement dans les milieux insécurisés où la rentrée pose maintenant problème », a poursuivi Dominique Kambale.

Il plaide pour une aide humanitaire pour l’encadrement de ces enfants déplacés.

« Comment encadrer maintenant ces enfants déplacés, ce n’est pas facile. Les écoles il y en a qui ont tenté de fonctionner les après-midis, mais difficilement. Alors nous avons besoin d’être accompagnées par des gens de bonne volonté ou des humanitaires à faire fonctionner ces écoles de façon normale », a-t-il souhaité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner