La société civile salue le retour des déplacés dans l’ouest de Beni

A la faveur d’un climat d’accalmie observée dans la partie ouest du territoire de Beni, la population locale s’apprête à célébrer les festivités de fin d’année. La société civile du territoire de Beni, qui a fait ce constat jeudi 31 décembre, félicite les forces de sécurités pour la mise en place du mécanisme de la protection des civils. Par ailleurs, son rapporteur, Janvier Kasahiryo, invite les habitants à continuer à donner les alertes à temps utile pour la pérennisation de cette accalmie.

« La situation est relativement calme là-bas. Il y a un peu le retour de la paix. Donc, il y a certaines familles qui commencent à regagner leurs habitations. Nous félicitons cependant l’armée qui est lancée dans cette zone-là. (Les militaires) ont quand même réussi à adopter une stratégie qui nous a quand même permis de consolider une petite paix. C’est-à-dire nous (estimons) que, si ça continue comme ça, on peut espérer vraiment à un retour total des personnes dans cette zone », a affirmé Janvier Kasahiryo.

Jusqu’à présent, selon lui, il n’y a pas d’alertes des cas d’insécurité. Janvier Kasahiryo se dit cependant préoccupé par l’insécurité qui prévaut à Rwenzori :

« Nous allons demander aux militaires qui sont dans cette région de développer des stratégies, de développer de vigilance, pour consolider cette petite paix qui règne et surtout de renforcer la collaboration et la surveillance à base communautaire ; pourvue que nous puissions nous assurer que nous avons le dessus sur tout mouvement de situations ou de cas suspects dans cette régions-là ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner