Beni : SOS du conseil de la jeunesse face à la carence de nourriture pour les prisonniers de Kangbayi

« La prison n’est pas une poubelle, la prison n’est pas un mouroir », a déclaré jeudi 31 décembre le président du conseil urbain de la jeunesse de Beni (Nord-Kivu). Il réagissait ainsi à l’annonce de l’autorité urbaine, au début de la semaine en cours, faisant état du manque de nourriture à la prison centrale de Kangbayi.

Cette nouvelle n’a pas été appréciée par le conseil urbain de la jeunesse, qui estime que les autorités nationales, provinciales et urbaines doivent prendre des mesures idoines pour sauver la vie des prisonniers.

« C’est aberrant, ce que nous sommes en train de constater. La prison n’est pas une poubelle, la prison n’est pas un lieu où on va seulement jeter les gens. Même les prisonniers ont un minimum de droits fondamentaux qu’il faut respecter. Mais, à ce jour, nous sommes étonnés et cela vient de la bouche autorisée, voire le maire, déclarer que les prisonniers n’ont rien à manger », a déploré le président du conseil urbain de la jeunesse, Djimmy Kihoma.

Il a lancé un cri d’alarme aux autorités compétentes pour qu’elles prennent des mesures appropriées afin de venir au secours de cette population carcérale. Il y a quelques jours, a-t-il rappelé, des décès ont été enregistrés dans la prison à cause de la malnutrition.

« C’est un appel non seulement au président de la République, au ministre de la Justice, de faire un monitoring approprié et de prendre des mesures plus idoines possibles pour voir comment est-ce que on peut résoudre cette situation. Surtout en ce qui concerne Beni, c’est vraiment une urgence parce que beaucoup de gens sont morts dans cette prison à cause de la malnutrition et beaucoup d’autres problèmes dues aux situations macabres d’incarcération », a poursuivi Djimmy Kihoma.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner