Kwilu : deux morts lors des affrontements entre deux groupes des délinquants à Panu

Deux personnes sont mortes, dans des affrontements qui ont opposé dimanche 3 janvier 2021, deux groupes des jeunes délinquants, dans la cité de Panu, à plus de 200 kilomètres d’Idiofa, chef-lieu du territoire qui porte le même nom, dans la province du Kwilu. Selon le porte-parole de la Police du Kwilu, le major Camille Atungale, une dizaine de maisons ont aussi été incendiées. Il renseigne que ces délinquants avaient en mains des armes blanches.

Il appelle la population à collaborer avec la police en informant à temps tout dérapage de la part des inciviques.

« La police demande à la population de collaborer avec la police. Quand il y a colportage déjà que la population informe la Police pour que la police prenne des dispositions », a affirmé le major Camille Atungale.

Pour sa part, le gouverneur du Kwilu, Willy Itshundala, fait savoir qu’un renfort des policiers est descendu sur le terrain pour maitriser la situation.

Il déplore les faibles effectifs des policiers en province et appelle la population de Panu au calme.

« Nous venons d’envoyer un contingent de policiers, vous savez le vrai problème que nous avons c’est un faible effectif des policiers, c’est parmi les choses que nous déplorons. On est en train de voir comment augmenter ces effectifs », a-t-il expliqué.

Des sources locales renseignent qu'il n’y pas eu de circulation à Panu. Les boutiques et les structures sanitaires sont restées fermées.

Toutes les autres activités sont restées paralysées depuis le dimanche dans cette cité, à la suite des affrontements entre deux groupes des inciviques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner