RDC : les "Kulunas" tentent de fuir du centre de Kaniama Kasese

Moins de deux semaines après leur arrivée au centre de Kaniama Kasese dans la province du Haut-Lomami, des tentatives de fuite sont déjà enregistrées parmi les jeunes délinquants dd Kinshasa, communément appelés « Kulunas », ont indiqué des sources locales jeudi 12 novembre.

D'après le journaliste d'une radio à Kaniama Kasese, Pascal Mpiana, les Kulunas qui se sont exfiltrés se dirigeaient vers la province du Kasaï-Oriental. Il precise que ces derniers ont été rattrapés après dénonciation de la population :

« Les Kulunas ont commencé à fuir leur site de cantonnement, qui est situé au village Mambuwa à 20 kilomètres de la cité de Kaniama. Cinq Kulunas déjà en fuite vers le Kasaï-Oriental ont été retrouvés par les encadreurs, grâce à l’alerte de la population 24 heures après leur disparition du centre de formation. Les Kulunas, que les encadreurs ont retrouvés en fuite, dénoncent le manque d’encadrement. Ils parlent du mauvais traitement dont ils sont victimes depuis leur arrivée. »

Il cite par ailleurs la société civile locale, qui pense que ces jeunes doivent être bien encadrés pour éviter de plonger la cité de Kaniama dans l’insécurité :

« La société civile du territoire de Kaniama et ses composantes déplore la fuite de ces Kulunas qui plongerait la cité de Kaniama dans l’insécurité. Il faut aussi rappeler que le dernier fuyard, gardé à l’état-major de la police, a été remis ce mercredi 11 novembre 2020 matin aux encadreurs du service national en présence de l’administrateur de territoire intérimaire. Signalons déjà que 600 Kulunas sur les 2000 sont déjà arrivés à Kaniama. »

L’administrateur du territoire intérimaire de Kaniama, Florent Mwamba Kabeya, qui s'inquiète de cette situation, indique que ses services ont aussi mis la main sur un des fuyards.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner