RDC : des avantages financiers indus aux responsables du CEEC en sous-évaluant le diamant

Des responsables du Centre d’expertise et d’évaluation et certification des substances précieuses et semi précieuses (CEEC) bénéficient des avantages financiers indus en sous-évaluant le diamant issu des comptoirs. A en croire un mémorandum produit par un groupe de travailleurs de cette structure, cette pratique est mise en place pour « payer moins de taxes à l’Etat. »

Ce groupe de travailleurs du CEEC indique aussi que la filière diamantifère a été tuée de force depuis 2011 en instituant un flou sur toute la chaine de possession de diamant, partant des sites de commercialisation jusqu’à l’exportation.

D’après le rapport d’activités 2019 du CEEC, le diamant industriel qui se vendait sur le marché à une valeur de 16,60 USD/Carat, est vendu à 8 USD. Soit une perte de plus 50 % de recettes de diamant qui échappent au Trésor public.

C’est ce qui justifie la faible contribution de la filière diamantifère au budget national, ajoute ce rapport.

Le même groupe de travailleurs du CEEC reproche aussi au Comite de gestion de ce service publique de l’Etat d’avoir détourné en 2017 un coli de diamant acheté à la société Sacim d’une valeur de plus de 5 millions USD.

Radio Okapi a tenté en vain de faire réagir le Directeur général Pascal Nyembo, le Conseiller Juridique et le chargé de communication du CEEC, sur les allégations de mauvaise gestion et fraude minière au niveau du CEEC.

Le Directeur général de ce service de l’Etat est sous mandat d’arrêt provisoire depuis mercredi 6 janvier soir et les raisons de son arrestation par le parquet général de la Gombe ne sont pas encore connues.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner