Lubero : la société civile plaide pour la restauration de l’autorité de l’Etat au sud du territoire

La société civile du territoire de Lubero dans la province du Nord-Kivu plaide pour la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie de la RDC pour ainsi sécuriser les populations civiles. Selon cette organisation citoyenne, les habitants de ce territoire passent des nuits à la belle étoile, craignant des nouveaux affrontements entre ces groupes armés qui règnent en maitres dans la partie Sud du territoire de Lubero.

John Kambale Binakosa, coordonnateur de l’Association des jeunes et adultes pour le développement rural et urbain (AJADERU) basée à Lubero, rappelle que c’est depuis le début de cette année que la situation sécuritaire est redevenue volatile au sud du territoire de Lubero, après les affrontements entre deux groupes armés, à savoir le NDC/Rénové et le Maï-Maï de Kabidon.

« Depuis le 1er janvier jusqu’à présent, Bunyatenge, Mbwavinya, Bitakongo, Luofu, Miriki, Kanune, Luhanga, Bwambali, Majengo, tout le groupement Luhenge, tout le groupement Tama, les populations sont en alerte, ont passé la nuit en brousse parce qu’on ne sait pas quand est-ce qu’on peut attaquer. Nous demandons aux FARDC de se déployer dans tous les villages du territoire de Lubero, surtout dans les groupements Itala, Tama et Musindi qui sont sous menace des groupes armés », plaide John Kambale Binakosa.

Radio Okapi a tenté en vain de joindre l’administrateur du territoire de Lubero.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner