Beni : libération de 53 militaires détenus à la prison centrale Kangbayi pour des faits bénins

L’auditorat militaire supérieur près la cour militaire du Nord-Kivu a procédé mercredi 13 janvier à la libération de 53 militaires FARDC, un policier et 4 civils qui étaient détenus depuis quelques mois dans la prison centrale Kangbayi de Beni. Ces hommes en uniformes et en civil étaient poursuivis pour des faits jugés bénins par la justice militaire.  

Ils étaient poursuivis pour violation des consignes, outrage au supérieur, dissipation des munitions de guerre, désertion simple, négligence de l’exercice de leur mission et abandon de poste devant l’ennemi.   

Après leur libération de la prison de Kangbayi, les militaires ont été acheminés au centre d’instruction des FARDC de Nyaleke, situé à 10 km au Nord Est de Beni. Sur place, ils doivent être recyclés avant leur déploiement par le commandement du Secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord.   

Avant la libération de ces militaires, le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme de la MONUSCO/Beni a vérifié les dossiers individuels des bénéficiaires de cette mesure pour s’assurer qu’ils ne figurent pas parmi les auteurs présumés des violations des droits de l’homme.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner