RDC : la société civile recommande aux acteurs politiques de mettre fin aux tiraillements pour des postes

Le Collectif d’action de la société civile (CASC), la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) et quelques mouvements citoyens de la RDC demandent aux acteurs politiques congolais de mettre fin à la cacophonie et aux tiraillements pour des postes, en lieu et place de s’occuper du social des Congolais, devenu chaotique.  

 C’est ce qu’a déclaré mardi 19 janvier à Kinshasa, le coordonnateur du CASC, Joseph Nkinzo à l’issue d’une rencontre axée sur la mise sur pied d’une feuille de route de la société civile à transmettre à l’union sacrée de la nation.

« Nous sommes dans une période charnière, avec la mise en place de l’union sacrée pour la nation, nous estimons que c’est un tournoi très décisif pour ce pays et surtout avec la lassitude de la population. Pour nous, le cahier de charge doit répondre au social, il n’est pas question que des gens continuent à se battre ici à Kinshasa, quand la population est entrain de souffrir. La vie sociale est devenue quasi chaotique et nous pensons qu’il est temps que la société civile se prononce et donne un tonus au pouvoir afin qu’il y ait un changement à tous les niveaux », décrit Joseph Nkinzo. 

Pour lui, les changements profonds tant attendus devraient rencontrer les aspirations sociales du peuple congolais : 

« La société civile n’a pas besoin d’une certaine cacophonie à la tête du pays. Nous sommes sur la voie du changement et ce changement est attendu par la population, tout ce qui se passe comme tiraillement, c’est pour des postes, et ils doivent mettre fin à cette cacophonie ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner